Bonne question posée à Yrjo Vesterinen

10/05/2019 il y a 68 jours

A la question d'un internaute à Yrjo Vesterinen , qui lui demandait qu'elle moto était recevable par l'organisation du Scottish , voilà la réponse très intéressante du champion du Monde :

 

 

Je ne sais pas si je connais la bonne réponse, mais je vais essayer.
Sammy Miller est passé d'Ariel à Bultaco vers novembre 1964. Cette relation a connu un succès considérable. Sammy a pratiquement tout gagné dès le début, y compris le SSDT de 1965.
Bultaco n'a pas tardé à capitaliser sur son immense succès et a lancé le Sherpa T modèle 10, je pense, vers février 1965. On m'a dit que la plupart de ces premières motos étaient vendus au Royaume-Uni. Résultat les motos britanniques étaient obsolètes,la plupart des modèles étaient beaucoup plus lourdes et donc plus difficiles à piloter au moins pour les pilotes ayant un petit niveau.
Alors quel rapport avec les pre65 ? D'après ce que je comprends, les pilotes britanniques ont toujours été très nombreux lors des trial. Afin de préserver la manière britannique de rouler et de profiter des trial pré-65, ils ont crée la discipline. Pour que ce mouvement soit fidèle à ses principes, le modèle Bultaco 10 devait être exclu, car c’était après tout la moto qui avait causé toute cette misère aux fabricants de motos britanniques!
Le 669 NHO est la moto qui est considérée comme celle qui a transphormé le trial  pour toujours. On peut  affirmer que cette moto est à l'origine des trial pré 65 ans dans le monde entier.
L'ironie est que cette moto est déjà une pré 65, puisqu'elle a été homologuée en Angleterre le 26.11.1964 !
Pour ce qui est des règles actuelles, ou peut-être de leur absence, avant l’âge de 65 ans, cela devient très complexe et très varié.
Les Bsa Bantams et Cubs, par exemple, peuvent être datées de 1968 avec la plupart des composants de cadres construits aujourd'hui. Les modèles Bultaco 10 ne sont généralement pas éligibles plus de 5 décennies plus tard. Certes, non britannique elles sont une épine dans le pied qui blesse encore la fierté Britannique.