Les "Frigos" Bultaco

23/01/2018 il y a 209 jours

Savoureuse interview de Paco Bultaco par un journal interne et publiée par nos confrères de retrotrials.com dans laquelle Paco nous explique comment Bultaco a vendu des réfrigérateurs , comme vous ne parlez pas tous la langue du Senior Bulto en résumé en voilà l'histoire :

Je vous raconte une histoire de Bultaco qui n'est pas un bon souvenir pour moi, mais je ne veux pas le cacher, car il n'y a pas de honte. 

M. Paco: Il y a eu un boom en Espagne pour ce qu'on appelle la gamme du blanc. Les réfrigérateurs étaient l'une des choses les plus vendues. Les réfrigérateurs étaient vendus partout. À cette époque, Bultaco avait de l'argent parce que nous travaillions bien et nous vendions beaucoup de motos, et le directeur commercial était très entrepreneur, très très entrepreneur, il avait une grande valeur. Il pensait que si bultaco pouvait vendre des réfrigérateurs, avec son grand réseau de concessionnaires, bultaco aurait du succès et gagnerait plus d'argent. Au début, je ne contrôlais pas beaucoup l'idée, mais bultaco a importé quelques réfrigérateurs des USA, de la marque Westpoint.

j'en aii toujours deux chez moi et après 30 ans et ils fonctionnent très bien. Dans le même temps, il a en a commandé à une usine qui a faisait beaucoup de réfrigérateurs pour beaucoup de marques, beaucoup de réfrigérateurs, et nous les avons appelés Mercurio. Ce nom a été enregistré pour les motos et nous avons également enregistré ce nom pour les réfrigérateurs. 
J'étais très occupé dans le département de recherche et dans le département de course. Quand j'ai demandé au sujet des réfrigérateurs, nous avions une commande de milliers de réfrigérateurs! 


Mais pendant ce temps, le marché était en train de saturer par la vente de beaucoup de marques. C'est un outil essentiel pour chaque maison, mais les maisons étaient pleines en peu de temps. 

Ce fut une mauvaise affaire et nous avons perdu de l'argent. 
Nous perdions beaucoup d'argent, parce que nous ne voulions pas arrêter les commandes parce que nous ne voulions pas mettre le nom de Bultaco en mauvaise considération. 
Nous avons stocké tous les réfrigérateurs et les avons vendus très lentement. C'était un très mauvais investissement. Cette aventure a duré 2 ans 

Intervieweur: Alors Bultaco n'a jamais fait les frigos, seulement mis le nom et les a vendus 

Mr Paco: Oui. 
Notre réseau de vente impressionnant, qui a été créé par ce directeur commercial, qui était un très bon ami à moi, un bon gars, désormais décédé,  monsieur Manolo Sidate. Mais sur ce point, il a mal jugé. Mais c'était ma responsabilité. La façon dont nous disons en catalan est «vaig badar» (je ne le contrôlais pas tellement). 

C'était l'histoire des réfrigérateurs Mercurio. Ça n'a pas d'intérêt pour moi. Je veux l'oublier de mon cerveau !