40ème trial pré 65 de Mons !

26/08/2022 il y a 37 jours


Incontournable trial pour les fans de Pré 65 , le trial de Mons revient les 12 et 13 Novembre,Christian Caucheteur nous raconte l'histoire de ce trial Belge si atypique ..

 

Petite histoire du Trial Pré 65 de MONS, par Christian Caucheteur.
1964, dernière année de commercialisation de la Matchless trial à boîte de vitesses séparée (boîte
boulonnée au cadre, pas au moteur). Dans le même temps, Sammy Miller avait mis au point une version
trial de la Bultaco Sherpa, beaucoup plus vive et légère. Le trial ne sera plus jamais comme avant !
Mais nos amis anglais continuèrent à organiser des trials « à l’ancienne» : le Trial Pré 65 était né.
En 1982, je faisais partie du comité d’organisation du 25ème Trial du Mont Panisel (et mes tout jeunes amis
Charles-Olivier Descamps, aujourd’hui Président du Club, et Jérôme Degreef, aujourd’hui Administrateur,
étaient déjà impliqués !). Pour fêter l’anniversaire, je proposai d’ajouter au programme un trial pré-65,
comme nos amis français l’avaient fait quelques mois avant. Ce fut une réussite : 16 pilotes, dont 4
Français, vinrent réveiller les souvenirs des premiers trials. A la demande générale, le trial Pré-65 fut
reconduit en 1983 (37 participants, dont 5 anglais !) et notre organisation est devenue très rapidement la
référence en la matière.
D’autres clubs belges, français, allemands, et hollandais sont suivi l’exemple. D’où l’idée de créer une Euro
Cup. Projet ambitieux, même trop : l’esprit de compétition de quelques-uns a pris le pas sur l’ambiance
amicale et sur le souci de respecter l’authenticité des motos...Mons s’est retiré.
Ce qui fait la réussite du Trial Pré 65 de Mons, c’est d’abord un club dynamique, capable de rassembler une
centaine de de bénévoles pour assurer l’accueil, l’administration, les contrôles, le travail sur le terrain...

Le tracé des non-stops respecte les limites des motos anciennes : pas de virages trop serrés, ni de
problèmes de garde au sol. Trois parcours : difficile, moyen et facile, selon les aptitudes de chacun. Et 5
catégories de motos, pour mettre en valeur les vraies motos d’époque.
Les concurrents ont chacun leur motivation : les connaisseurs peuvent admirer de superbes motos de
collection ; il y a aussi des motos d’époque un peu améliorées ; d’autres motos, dont les pièces principales
ne sont pas toutes d’origine, ont leur place dans la catégorie « Motos légères et Spéciales » .
Je pense qu’il est impossible de trouver un jury capable de faire un contrôle de conformité de chaque
moto, alors je dis qu’à Mons, chacun vient chercher ce qu’il a envie de trouver. Le public jugera !

 

 

12 et 13 novembre 2022 : 40ème trial pré 65 de MONS
Infos : CLIC ICI
Ouverture des inscriptions le 1er septembre sur le site (CLIC ICI)    Ou par courrier)